Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 conversion c/s Bq/cm2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 22 Nov 2012 - 20:43

Bonjour,
Quelqu'un connait il l'équivalent en Bq/cm2 pour 1c/s mesuré avec la sonde FHT742 en mesure directe sur une surface contaminée en alpha U238 ? merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Ven 23 Nov 2012 - 0:15

Bonsoir
Juste pour mieux préciser la sonde FHT742 est de chez quel constructeur ?
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Ven 23 Nov 2012 - 8:45

Vu le nom, je dirai APVL. Même si je pense plutôt à la sonde FHZ742 qui est couplée à un FH40.
Par contre, je n'ai pas la doc pour voir les rendements.

Quand à avoir un facteur de conversion c/s en Bq/cm², çà va pas mal dépendre de la géométrie de mesure et du type de surface contrôlée, même si on a le rendement, ce que je n'ai pas.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 10 Déc 2012 - 21:26

Je confirme pour le FH40 GL10 et le nom: FHZ 742.
De mémoire, la FHT 752 est la big sonde bien lourde qui permet la mesure du DED neutrons.
Surface de détection de la FHZ 742: 600 cm².
pas de rendement à disposition!
Revenir en haut Aller en bas
daima
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mar 11 Déc 2012 - 22:28

La doc du constructeur indique un rendement de 20% sur 4pi pour l'Am241 qui est plus énergétique. Ça peut te donner une première approximation.
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mar 24 Fév 2015 - 12:05

Bonjour,
Je possède un MIP 21 avec une sonde SG2 indiquant des valeurs au choix (Bq ou c/s)
L'appareil a une base de radionucleide Si je veux faire la conversion avec un  radionucleide présent dans cette base, est ce qu'il suffit simplement de diviser la valeur affichée en Bq par la surface de la sonde pour avoir une valeur en Bq/cm²?
Si le radionucleide n'est pas présent dans la base, comment je peux faire? (je n'ai alors que des c/s)
Merci d'avance
emma
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mar 24 Fév 2015 - 19:15

La SG2 n'est pas un contaminametre. Il n'y a pas de surface (fenêtre) sensible mais un volume de detection au travers du scintillateur. Donc exprimer des Bq/cm2 me semble plutôt compliqué. Par contre, exprimer des Bq selon une configuration de géométrie de source définie et en applicant les facteurs de convertion du constructeur, pourquoi pas.

Je pense que l'ami Gluonmou saura vous en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mer 25 Fév 2015 - 10:15

Les scintillateurs comme le LB124, ou même n'importe quelle sonde NaI ont une fenêtre d'entrée.
Par contre je suis curieux de comment faire pour la conversion.
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mer 25 Fév 2015 - 10:37

ahh ce n'est pas un contaminamètre . Ok.
Alors déjà la valeur en Bq est fausse. Car l'étalonnage de la sonde est forcement différent de la mesure que tu vas effectuer. Donc il faut mesurer en c/s et faire un étalonnage toi même.

Pour avoir des Bq/cm² : Tu plombes les cotés de la sonde, en faisant attention au rayonnement de freinage et de fluorescence X, donc une couche de plomb une couche de cuivre et la sonde. Tu appliques la sonde sur la surface à mesurer. Grâce au précédent étalonnage tu as des Bq, tu divises par la surface d'entrée de la sonde et tu as des Bq/cm² !
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mer 25 Fév 2015 - 13:53

Bonjour,
Cela ne m'arrange pas. Quelqu'un aurait il un document expliquant comment faire?
je trouve que l'on n'aborde pas assez ce sujet dans les formations et que l'on est dépourvue lorsque l'on nous demande une valeur en Bq/cm² comme pour le transport... Ce serait trés intérrésaant d'avoir une présentation sur ce sujet!
emma
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Mer 25 Fév 2015 - 17:46

Samael22 a écrit:
ahh ce n'est pas un contaminamètre . Ok.

Pour avoir des Bq/cm² : Tu plombes les cotés de la sonde, en faisant attention au rayonnement de freinage et de fluorescence X, donc une couche de plomb une couche de cuivre et la sonde. Tu appliques la sonde sur la surface à mesurer. Grâce au précédent étalonnage tu as des Bq, tu divises par la surface d'entrée de la sonde et tu as des Bq/cm² !

Franchement, j'ai un doute sur ce coup la. rien compris
 
En plus ca ne risque pas de marché pour les alpha et les béta de faible énergie sic
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 9:20

La sonde mesure seulement les gammas. On sélectionne la fenêtre d'entrée grace au plomb. Mais le plomb produit des rayonnements X lorsqu'il est soumis à des gammas de plus de 80keV, donc il faut une couche de cuivre pour les atténuer pour pas que la sonde les mesure. De plus la couche de cuivre servira également a atténuer les rayonnements de freinage des bétas. On fait un étalonnage dans cette configuration avec un RN connu d'activité surfacique connue et on peut ensuite mesurer une activité inconnue du même RN de l'étalonnage.
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 10:04

Tu dois mesurer quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 10:07

deedoff a écrit:

Je pense que l'ami Gluonmou saura vous en dire plus.

gluonmou! gluonmou! gluonmou!  (il aime se faire désirer...?)
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 13:19

Si c'est un détecteur gamma et si vous me donnez les dimensions de votre détecteur , je peux vous donner quelques valeurs de rendement en  c/s/(Bq/cm2) pour quelques énergies, quelques surface et distances

Gluonmou

A la demande générale (yé vé vous interpréter El Sombrero)
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 15:16

Comment allez vous faire concretement? le but étant que j'arrive à le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Jeu 26 Fév 2015 - 20:51

C'est votre jour de chance, je viens juste de presque terminer mes transparents pour un cours sur le rendement en spectro gamma. Envoyer-moi votre mail par MP, je vous l'envoie. Vous serez mon premier relecteur.
Par contre calculer le rendement (hors source ponctuelle assez loin), c'est un autre problème. Il m'a fallu des années pour pondre mon code.
Mais visiblement vous avez le temps devant vous. Donc bon début
Gluonmou
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 14:46

Bonjour,
Quelqu'un aurait il un mode opératoire pratico-pratique pour réaliser ce type de conversion?
merci
Emma
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:03

Très pratique :vous disposez d'une source étalon (donc d’activité connu Aétal. ) de même nature et de même géométrie
Vous faites un spectre. 
Vous relevez la surface nette Sétal. du pic qui vous intéresse 
Vous mesurez votre échantillon d'activité inconnu (Aéchant.) mais même radionucléide. 
Pour vous simplifier la vie prenez le même temps de comptage
Relevez la surface du même pic Séchant.

Vous terminez en postulant que les surfaces nettes sont dans le même rapport que les activités :
Séchant/Sétal=Aéchant/Aétal

ça c'est le b a ba
y'a pas plus pratico-pratique

Gluonmou
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:37

Dans mon cas, je dois faire partir un colis radioactif (57Co). Pour cela, le fabricant me demande une mesure de contamination en Bq/cm² pour répondre à l'ADR. Sauf que je n'ai qu'un MIP avec une sonde SG2...
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:43

J'aimerai dire : autant demander de jouer du violon avec un piano.
 Il y a certes des cordes sur les deux instruments.
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:45

ce n'est pas possible??
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:52

j'avoue que je ne sais plus trop de quoi l'on parle : spectro gamma, contaminamètre??
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 15:52

Si, le risque de contamination est  seulement en 57Co, c'est possible. Car ce RN émet des gammas. Mais ce n'est pas fait pour.
Ce que je ferai : Je fais un frottis sur le colis. J'enroule ma sonde dans le frottis. La valeur n'est pas plus haute que le bruit de fond --> J'indique <4 Bq de 57Co par cm² . Mais pour répondre à l'ADR, il faut une valeur en alpha et en béta. Et la SG2 ne mesure ni les alphas, ni les bétas.
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: conversion c/s Bq/cm2   Lun 2 Mar 2015 - 20:42

C'est normal que le fabriquant te demande une mesure <4Bq/cm² c'est dans le code de l'ADR.

Je ne peux m’empêcher de trouver ça étrange d'utiliser un irradiamètre comme contaminamètre.

De plus si je peux comprendre pour une approximation, j’attends de voir la savante démonstration qui me prouvera que l'incertitude de mesure est suffisamment faible pour attesté être <4Bq/cm².

Il me semble que le 57Co c'est notamment utilisé dans le cas des irradiateurs, dans ce cas j’attends également la démonstration que le très fort débit de dose n'a pas put produit de produit d'activation et donc l'unicité totale du sceptre afin de pouvoir validé la théorie précédente.
Revenir en haut Aller en bas
 
conversion c/s Bq/cm2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conversion version Heredis 5 en Heredis 8
» Conversion de mesures
» Conversion des levures
» Le drakkar et la croix - La conversion des vikings
» RAL corail - Orangé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: