Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 26 Jan 2012 - 20:37

Bonsoir
On se chauffe au charbon radioactif PARTOUT !!!
L'association "Robin des bois" (Jacky Bonnemain) avait d'ailleurs dressé un tableau/bilan de l'exploitation du charbon en france et en particulier les résultats de mesure au niveau des terrils. Ils avaient d'ailleurs dressé un tableau relativement exhaustif de la radioactivité naturelle renforcée.
Je cite au hasard une partie du rapport "Radioactivité Naturelle Technologiquement Renforcée - Robin des Bois/ASN. Janvier 2009" (216 pages !)
Je pourrais transmettre ledocument si vous ne le trouvez pas sur le site de l'ASN.
Radiologie :
Dans « La Radioactivité Naturelle Technologiquement Renforcée » publiée fin 2005, Robin des Bois s’étonnait de la possibilité de faire plusieurs bombes atomiques à partir d’1 million
de tonnes de cendres de charbon et des traces d’uranium 235 (annexe 2).

Je vous conseille très vivement, ainsi qu'à tous ceux qui verraient en ce matériau une solution énergétique (et je ne parle pas du CO2), la lecture de ce document.
A titre d'illustration, après calculs (on peut se tromper même d'un facteur 10), on estime aujourd'hui que les centrales thermiques au charbon chimoises (et il s'en ouvre une par semaine en moyenne) remettent chaque année en suspension dans l'air l'équivalent de ce qui a été dispersé à Tchernobyl (en nombre de becquerels).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 27 Jan 2012 - 13:37

Hi

How sea water could corrode nuclear fuel

January 26, 2012

Japan used seawater to cool nuclear fuel at the stricken Fukushima-Daiichi nuclear plant after the tsunami in March 2011 -- and that was probably the best action to take at the time, says Professor Alexandra Navrotsky of the University of California, Davis.

But Navrotsky and others have since discovered a new way in which seawater can corrode nuclear fuel, forming uranium compounds that could potentially travel long distances, either in solution or as very small particles. The research team published its work Jan. 23 in the journal Proceedings of the National Academy of Sciences.

“This is a phenomenon that has not been considered before,” said Alexandra Navrotsky, distinguished professor of ceramic, earth and environmental materials chemistry. “We don’t know how much this will increase the rate of corrosion, but it is something that will have to be considered in future.”

Japan used seawater to avoid a much more serious accident at the Fukushima-Daiichi plant, and Navrotsky said, to her knowledge, there is no evidence of long-distance uranium contamination from the plant.

Uranium in nuclear fuel rods is in a chemical form that is “pretty insoluble” in water, Navrotsky said, unless the uranium is oxidized to uranium-VI — a process that can be facilitated when radiation converts water into peroxide, a powerful oxidizing agent.

Peter Burns, professor of civil engineering and geological sciences at the University of Notre Dame and a co-author of the new paper, had previously made spherical uranium peroxide clusters, rather like carbon “buckyballs,” that can dissolve or exist as solids.

In the new paper, the researchers show that in the presence of alkali metal ions such as sodium — for example, in seawater — these clusters are stable enough to persist in solution or as small particles even when the oxidizing agent is removed.

In other words, these clusters could form on the surface of a fuel rod exposed to seawater and then be transported away, surviving in the environment for months or years before reverting to more common forms of uranium, without peroxide, and settling to the bottom of the ocean. There is no data yet on how fast these uranium peroxide clusters will break down in the environment, Navrotsky said.

Navrotsky and Burns worked with the following co-authors: postdoctoral researcher Christopher Armstrong and project scientist Tatiana Shvareva, UC Davis; May Nyman, Sandia National Laboratory, Albuquerque, N.M.; and Ginger Sigmon, University of Notre Dame. The U.S. Department of Energy supported the project.

About UC Davis

For more than 100 years, UC Davis has engaged in teaching, research and public service that matter to California and transform the world. Located close to the state capital, UC Davis has more than 32,000 students, more than 2,500 faculty and more than 21,000 staff, an annual research budget that exceeds $684 million, a comprehensive health system and 13 specialized research centers. The university offers interdisciplinary graduate study and more than 100 undergraduate majors in four colleges — Agricultural and Environmental Sciences, Biological Sciences, Engineering, and Letters and Science. It also houses six professional schools — Education, Law, Management, Medicine, Veterinary Medicine and the Betty Irene Moore School of Nursing.

http://www.news.ucdavis.edu/search/news_detail.lasso?id=10131
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 29 Jan 2012 - 7:54

2 français pincés en zone interdite avec caméra et faux badges
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20120127p2a00m0na015000c.html
2 Frenchmen busted for forging passes to shoot inside Fukushima's no-go zone
FUKUSHIMA -- Police have sent papers to prosecutors on two French cameramen for forging passes that they used to enter and film in the no-go zone around the crippled Fukushima nuclear plant, it has been learned.
According to police, the pair scanned passes of workers at the Fukushima nuclear power plant, using a computer to forge passes of their own.
Their actions were uncovered when a police officer on patrol in the area spotted the two while they were filming and questioned them.
The Frenchmen were among a group of five men accused of entering the zone without permission to shoot the current conditions at the crippled nuclear plant between Nov. 30 last year and Jan. 3 this year.
Police have sent papers to prosecutors on all five, accusing them of violating the Disaster Countermeasures Basic Act and the Act on Special Measures Concerning Nuclear Emergency Preparedness. The two Frenchmen are additionally accused of using forged private documents.
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 29 Jan 2012 - 7:55

kloug, merci pour le complément sur le carbone radioactif!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 31 Jan 2012 - 0:39

KLOUG a écrit:
Bonsoir
On se chauffe au charbon radioactif PARTOUT !!!
Dans « La Radioactivité Naturelle Technologiquement Renforcée » publiée fin 2005, Robin des Bois s’étonnait de la possibilité de faire plusieurs bombes atomiques à partir d’1 million
de tonnes de cendres de charbon et des traces d’uranium 235 (annexe 2).[/color]
KLOUG
Et les cendres contenant de l'uranium reposant en surface... l'uranium est transmuté en plutonium sous l'action des rayons cosmiques de laquelle le charbon était protégé alors qu'il était dans les entrailles de la terre.
Donc pour proliférer tranquillement; on achète un terril et l'on fait une culture intensive de tomates à côté. La tomate contient de l'acide oxalique qui est le solvant spécifique du plutonium, solvant utilisé à La Hague dans Purex.
Ce serait un procédé "agricole" à bas niveau d'énergie.. avec de la patience et du temps..
C'est effectivement un sujet qui préoccupe l'AIEA.
@+


Dernière édition par krolik le Mar 31 Jan 2012 - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 31 Jan 2012 - 0:42

ahahahahahahah Very Happy
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 31 Jan 2012 - 1:24

Sur le sujet du Pu naturel on peut lire :
http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/fr.plutonium_est_naturel.htm
Par Jacques Pradel.
Ou celui-ci, la confession d'un nucléocrate !!
http://www.ecolo.org/documents/documents_in_french/confession-nucleocrate.htm

@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 31 Jan 2012 - 10:22

Et un papier américain qui se pose aussi la question de la prolif à partir de U / Pu naturels..
http://www.ornl.gov/info/ornlreview/rev26-34/text/colmain.html
Oak Ridge ce ne sont pas des rigolos, et ils ont pris l'habitude de vouloir "vider l'océan avec une petite cuillère" depuis l'origine du nucléaire et leurs "calutrons".. Et lorsque l'on veut y arriver...et bien on y arrive..ils en ont fait la démonstration.
@+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 1 Fév 2012 - 22:26

Bonsoir,

deux remarques sur la question "charbon, plutonium et prolifération"

Alex Gabbard est certainement un excellent ingénieur, mais côté prolifération, je suis moins convaincu: la source essentielle, avérée, et constante, de prolifération depuis 50 ans, c'est le nucléaire civil. Les indiens, les pakistanais ou les iraniens ne se sont pas amusés à tamiser des terrils; ils ont ouvert des centrales nucléaires "civiles" (abrum), ce qui leur a donné une bonne excuse pour se procurer de l'uranium, de préférence chez des fournisseurs pas trop regardant sur les contrôles ex post. C'est quand même plus facile comme ça...

Pour ce qui est du plutonium naturel, je ne savais pas, et c'est intéressant. Evidemment les quantités en jeu ne sont pas les mêmes: d'après Gabbard, les 749 milliards de tonnes de charbon brûlées entre 1937 et 2040 généreraient environ 900.000 tonnes d'uranium; en prenant le rapport de 20E-12 donné dans l'article de Pradel, ça rapporterait 1,8g de Pu (attention à vérifier, j'ai une forte tendance à me planter dans mes zéros).

L'inventaire du Pu à Fuku1 c'est autre chose... 32 assemblages de Mox, il me semble que l'IRSN avait dit, à 170 kg l'assemblage et 7% de Pu, ça nous faisait 380 kg de Pu pour le seul réacteur 3, sans préjudice de ce qu'il pouvait y avoir autour dans les piscines. Et aujourd'hui, il y a sans doute plus de Pu dans un rayon de 5 km autour de la centrale que dans tout le charbon consommé des origines à nos jours -mais j'admets que je ne peux pas le prouver.

En bonus gratuit, j'ai trouvé ça, je n'ai pas pu m'en servir mais si ça intéresse quelqu'un qui ne l'a pas déjà...

http://www.eurosafe-forum.org/userfiles/2_1_ paper_Radioact inventory Fukushima_Pretzsch_19102011.pdf

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 5 Fév 2012 - 13:03

Bonjour
Différents sites sur Fukushima reprnnent les informations de la semaine.

On peut noter une multiplication des fuites en tout genre sur le site. Figurez-vous qu'au Japon c'est comme chez nous, c'est l'hiver ! Et il gèle... Vous imaginez la tête des tuyaux et réservoirs quand la température descend sous 0°.

Enfin toujours l'unité 4 qui donne du souci car des travaux ont été entrepris dessus ce qui en a fait une priorité initialement pas prévue.
C'est vrai que le bâtiment a un air un peu penché et que les pièces (puisqu'il était en maintenance au moment de l'accident) placées dans le réacteur ont modifié les équilibres.

Enfin le 11 mars n'est plus si loin et il faudra s'attendre à des manifestations protestataires très importante, au moins au Japon.
Pour commencer :
HumanError, le cri de révolte du Japon contaminé (vu sur le site fukushima over blog)
Le groupe de rock japonais Frying Dutchman a été scandalisé par le comportement du gouvernement japonais face à la catastrophe nucléaire de Fukushima. Il estime que les autorités ont aggravé la contamination et qu’elles continuent de préserver davantage les puissances de l'argent et l'économie plutôt que la vie de son propre peuple et de ses enfants. Alors que la vidéo HumanError ‒ du nom de leur album et morceau éponyme sorti en août 2011 ‒ avait été visionnée plus de 30 000 fois dès le premier mois de mise en ligne, les membres du groupe ont décidé d’organiser une parade mondiale à l’occasion du premier anniversaire de la catastrophe, désirant accompagner et amplifier cette vague massive de résistance à l'énergie nucléaire et de soutien aux survivants.
Samedi et dimanche 10 et 11 mars 2012, aura donc lieu la « HumanERROR One Million Person Parade ».

En attendant cet évènement international, la vidéo « HumanError », qui avait été au départ sous-titrée en anglais, est désormais disponible avec sous-titrages français, grâce au travail de longue haleine de Kna. Merci à lui de contribuer ainsi à faire connaître cette œuvre qui est le cri de révolte du Japon contaminé.
La video sous-titrée en français en deux parties sur YouTube :
Partie 1 : http://youtu.be/N-SglLUGvNA
Partie 2 : http://youtu.be/jGqc1pHEFzA

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 6 Fév 2012 - 14:13

Bonjour,
Le réacteur 2. Après l'échec de l'endoscopie pour voir le niveau d'eau dans le pcv, et le soit disant défaut de sonde de température de traversée de fond de rpv (la sonde indique à nouveau 125 degrés C), c'est le tour du fond du RPV qui fait de la résistance à l'augmentation du débit d'eau de refroidissement
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/20120206_17.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 6 Fév 2012 - 15:33

Bonjour,

Tepco annonce des injections de bore dans le réacteur 2, mais n'a pas détecté de Xe135 => pas de reprise de criticité. Méz alors, pourquoi du bore? Suspect Et moi qui croyais que le réacteur était en arrêt à froid! Shocked
Source: conf. presse Tepco, audible à
http://fukushima-diary.com/2012/02/tepco-is-going-to-inject-boric-acid/

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 6 Fév 2012 - 17:17

Bonjour
C'est'y qu'on nous mentirait à l'insu de not'plein gré ??
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 7 Fév 2012 - 23:42

Bonsoir

Arrêt à froid hein ???? Les nouvelles du front
Et bien voila l'unité n°2 qui se remet à faire des siennes...

Avec dans l'ordre :
Le 6 février
Tepco qui déclare que l'eau injectée dans ce qu'il reste du réacteur n°. 2 ne parvenait plus à refroidir le combustible fondu et tombé au fond du confinement.
On peut franchemment espérer qu'il n'est pas plus loin, mais nous avons émis l'hypothèse que cela restait possible.
Dans la synthèse n°2 (à paraître... on lambine désolé) on reste sur cette position.
L'opérateur pense toujours, n'ayant pas repéré la présence de Xe-135 (encore faut-il vouloir le mesurer) dans les analyses de gaz menées autour de l'unité, qu'une réaction de fission ait pu reprendre. Mais la température se rapproche dangereusement de la limite de 80°C fixée par les autorités Japonaises pour maintenir l'état "d'arrêt à froid".
Arrêt à froid hein ????

Le directeur de la NSC, Haruki Madarame, vient de critiquer ouvertement Tepco et la NISA pour la gestion de ce nouvel incident en déclarant notamment : "Tepco et la NISA ont échoué dans leur mission d'expliquer honnêtement l'état des réacteurs au public".

Toujours le 6 février dans la nuit
La webcam TEPCO braquée sur les bâtiments montre de la vapeur ou de la fumée (?) D'où provient-elle ? Difficile à dire mais en tout cas il ne s'agit pas de la brume côtière que les veilleurs de Fukushima commencent à bien connaître...

Le 7 février (aujourd'hui donc)
Tepco signale avoir injecté de 00:19 à 03:20 heure locale du Japon 1,1 tonne d'acide borique dans le réacteur n°. 2.
Pourquoi mettre autant d'acide borique s'il n'y a pas de phénomène de criticité ? Pour rappel le phénomène de criticité produit des neutrons et le bore adore les neutrons..
De quoi TEPCO a-t-il peur ? Dans le même temps l'injection d'eau a été augmentée de 6 t/h, passant ainsi au total à 13 tonnes/h.
Ceci dit en passant on ne sait toujours pas où va l'eau !!
Avec le système de caméra installé on devait voir de l'eau que personne n'a vu. Par contre la radioactivité oui.

Quoiqu'il en soit, voici les derniers chiffres de température avant / après injection :
6/2 17h00 : 69.2°
6/2 23h00 : 69.9°
--> Injection <--
7/2 05h00 : 72.2°
7/2 07h00 : 70.1°
Cette variation ne nous éclaire pas vraiment. Par contre si la température redescend nettement après l'injection d'acide borique ce sera une énorme possibilité (voir même une preuve) de "criticité stoppée" et donc un corium toujours actif dans le confinement (ou plus bas), puisqu'on ne sait pas où va l'eau.
Et qui dit criticité dit NEUTRONS, et donc exposition aux neutrons pour ceux qui interviennent de manière très proche des réacteurs endommagés. Vous verrez un capteur gamma installé dans le réacteur n°1 (dans la synthèse n°2) qui jour au yoyo ! Comme quoi il n'y a peut-être pas (et sûrment même), que le réacteur n°2 qui a des problèmes.
Si l'augmentation de température se poursuit nettement et dépasse 80°c, le gouvernement et TEPCO vont devoir revoir leur théorie d'arrêt à froid... (auquel personne ne souscrit) et tout le monde sera en très mauvaise situation...

L'affaire est en tout cas suffisamment importante pour que Tepco et la NISA se fassent d'une part "remonter les bretelles" par le directeur de la NSC, Haruki Madarame (voir ci-dessus) et que des hélicoptères soient mobilisés d'urgence malgré la météo assez exécrable au Japon ces jours-ci.

Le 7 février
M. Ito, directeur de l'Institut sur la Recherche Atomique de l'Université de Kinky, près d'Osaka a déclaré :
"Il était trop tôt pour déclarer que le site était sécurisé en novembre ; ils (le gouvernement Japonais et TEPCO) ont prononcé l'état d'arrêt à froid même si personne ne savait exactement où se situait le combustible fondu. Un tel incident (l'augmentation de température) se reproduira probablement."
M. Ito a encore précisé : "Tepco est dans une impasse ; tant qu'il maintient un débit d'eau élevé pour refroidir le combustible (nota RPC : et ce qui est fondu) la quantité d'eau s'accumulant dans le sous-sols augmentera."

Toujours à propos de l'eau, le niveau d'injection n'a jamais été aussi élevé alors que Tepco espérait tout au contraire pouvoir restreindre les quantités d'eau utilisées dans les circuits afin de tenter de réduire les stocks d'eau contaminée qui s'accumulent un peu partout. La situation de ces stocks est actuellement estimée à environ 100.000 tonnes.
Finalement c'est à peu près la même chose qu'en avril. Ils ont traité plus de 60 000 tonnes (voir plus d'après les communiqués) avec les systèmes d'épuration AREVA/KURION et TOSHIBA mais ils en ont toujours autant sur les bras.
Le tonneau des Danaïdes vous connaissez ???

Hosono (qui est venu récemment en France à l'ASN) estime quant à lui que les travaux récents ont "détraqué" la stabilité de la situation
C'est à l'évidence de la méthode coué pour se convaincre que l'on n'est pas responsable de la situation. C'est une tentative assez pitoyable de tenter de rejeter une nouvelle fois la responsabilité du gouvernement Japonais sur l'opérateur. Pas très coopératif tout ça, surtout si le gouvernement doit "nationaliser" TEPCO.
La situation n'a jamais été sous contrôle à Fukushima, enfin c'est ce que nous avons émis comme hypothèse.
Le gouvernement Japonais semble totalement inconscient de la situation réelle.

Enfin de la fumée (vapeur) sortant aussi la nuit dernière de l'unité n°4.
Loin d'être terminé cet accident.

KLOUG SAN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 8 Fév 2012 - 17:43

Bonsoir,

si même l'Asahi Shimbun a des doutes... Un bain à 70°C, faut dire, ça donne un nouveau sens à l'échelle du froid -qui comme chacun sait est relative, du point de vue de la perception!

http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ201202080042


PG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 8 Fév 2012 - 18:44

Granmercy pour cette synthèse des infos récentes, Kloug San! thanks
Rien de rassurant dans tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 9 Fév 2012 - 22:05

euh, Kloug San, y a que les autres qui peuvent vous appeler comme ça
on n'utilise pas San pour soi-même, par modestie
je vous appellerais même Kloug Sensei, comme vous avez plus d'expérience et d'ancienneté dans ce forum Very Happy
signé :jsp - sans aucun titre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 9 Fév 2012 - 23:25

Arigato Jsp
Bien qu'étant allé une fois au Japon en 1996 pour faire l'IRONMAN, j'avoue que les souvenirs de l'écriture ou de ce qu'il faut dire (ou ne pas dire) me manquent maintenant.
KLOUG (tout seul)
ou KLOUGGYMOTO comme disaient mes copains de club
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 10 Fév 2012 - 12:07

les subtilités des hiérarchies dans le langage japonais sont extrêmement difficiles à saisir pour nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 10 Fév 2012 - 13:39

Je remets ici la vidéo de l'exploration de la piscine du 4, faite hier (9 février) :
http://www.youtube.com/watch?v=WPEneONRktA&feature=youtu.be
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 11 Fév 2012 - 11:22

Bonjour à tous,

Comme cela avait été dit dans l'émission Terre à terre sur France culture du 28 janvier, "Retour à Fukushima":
http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-retour-sur-fukushima-2012-01-28
les citoyens japonais se bougent sur la question du nucléaire.
C'est surtout au niveau des instances locales, mairies, préfectures, que les choses ont lieu.
Ainsi, lu aujourd'hui dans l'édition en anglais du Mainichi:
- Plus de 100000 signatures ont été recueillies et demandent le démantèlement de la centrale du Tokai (où un accident de niveau 4 avait eu pour conséquence l'irradiation de 119 personnes en 1999):
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20120211p2g00m0dm009000c.html
- un groupe de citoyens a acheté une page du Mainichi:
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20120211p2a00m0na004000c.html
- une pétition demandant un référendum sur le nucléaire dans la région de Tokyo a recueilli 250000 signatures; même si le gouverneur répond aujourd'hui par le mépris, il ne pourra pas empêcher le dépôt officiel de la demande.
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20120211p2a00m0na014000c.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 12 Fév 2012 - 17:29

Le réacteur 2 fait de la résistance à "l'arrêt à froid".
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/20120212_24.html
et
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12021206-e.html
Débit d'eau encore augmenté :
9,9 m3/h pour l'aspersion sur le coeur (core spray) + 7,5 m3/h sur l'alimentation normale du coeur. C'est le plus fort débit total d'alimentation injecté depuis Mars 2011.
Mais rien n'y fait. La température sur l'une des sondes continue d'augmenter et a atteint 82 °C.
A noter que la sonde de température du CRD housing qui avait été qualifiée de défecteuse montre à nouveau des valeurs cohérentes > à 70 °C.
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 12 Fév 2012 - 17:41

La seconde synthèse de l'accident rédigée par le Cirkus est sorti. Elle a été transféré aux klowns inscrits à la gazette et sera disponible d'ici ce soir sur le site.

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Free Wheelin' Nat
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Les informations   Dim 12 Fév 2012 - 20:50

Reçue et en cours de lecture
Un grand grand merci aux klowns rédacteurs! thanks
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 13 Fév 2012 - 9:43

Merci pour votre travail.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informations chassis Loola Bébé Confort
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Camping : descriptifs et informations obligatoires
» Des informations islamiques ;;;;;
» FR3 Berry, si vous avez raté les informations régionales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: