Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 16 Fév 2012 - 17:10

Juste pour vous signaler que l'article du Blog Fukushima auquel je faisais référence (http://fukushima.over-blog.fr/article-nouvelle-fission-nucleaire-a-fukushima-99326619.html ) a fait l'objet d'une grosse mise à jour assez complète hier. Parmi les nouvelles infos, j'ai trouvé intéresant entre autres le recueil d'une Intervention radio récente du professeur Koide Hiroaki. Je vous la retransmet ici :

Interview datant du 14/02/2012, concernant la situation du réacteur n°2 (résumé de Aizen Kaguya, groupe Fukushima Informations):

- Le thermomètre semble ne pas fonctionner pour le réacteur 2. En réalité, cet appareil est un des plus fiables. Koide pense que c'est plutôt un câble alimentant l'appareil qui est endommagé.
- En attendant, aucun robot ne peut se rendre à l'intérieur de la cuve.
- Concernant le xénon: pas de risque d'explosion ou ce genre de choses spectaculaires en vue. Koide observe que la présence de xénon signifie simplement que la fission du combustible d'uranium est toujours en cours "quelque part" dans les soubassements. Il pense que l'on peut imaginer qu'il s'agit d'un état qui ressemblerait à celui d'un corium toujours en ébullition avec rejets intermittents. Il dit qu'il faut éviter que cela continue car ce sont ces rejets qui peuvent causer des dommages aux travailleurs sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 16 Fév 2012 - 17:21

Bonsoir
Je souscris totalement à ce qu'ont dit Pierre, gdstnicolas, le_baroudeur et Camu.
Tout ce que je peux espérer c'est que des personnes ayant une influence notable regardent au moins le cirkus et prennent en compte les discussions.
Le rpcirkus n'est qu'un petit Poucet d'association, sans aucune audience auprès des médias (qui sont bien loin des préoccupations des Japonais).
Même si nous lancions une pétition, nous n'aurions probablement peu de signatures.
Mais une lettre ouverte adressée à (?) pourquoi pas.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 16 Fév 2012 - 17:51

A propos du mutisme des journalistes, il faut être patient. D'ici 4 semaines, tous les médias (radios, télés, papiers) vont s'appliquer à faire le bilan de la catastrophe. Ils sont tous en train de plancher sur divers sujets. Effectivement, ils n'y connaissent rien en radioactivité, et ils en bavent pour trouver des sources francophones. J'espère qu'ils connaissent l'anglais, le japonais, c'est même pas la peine...
C'est un peu comme la journée mondiale de (ce que vous voulez...), on va parler de Fukushima une fois par an à la date anniversaire, et puis après retour à la case départ.
Radioactivité invisible > pas d'énènement spectaculaire > silence
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 18 Fév 2012 - 22:46

Bonsoir tout le monde,

toujours pas de précision sur la poudre noire de Minami-Soma. Je n'ai pas de certitude, j'espère que c'est un canard.

http://ex-skf.blogspot.com/2012/02/more-on-minami-somas-mysterious-black.html

Au passage, je fabule sans doute, mais j'ai trouvé un résumé sur le corium qui me plaît bien (c'est pour étudiants débutants, ça doit être ça)

http://www.enotes.com/topic/Corium_(nuclear_reactor)

J'ai noté la phrase suivante:

"Corium (and also highly irradiated uranium fuel) has an interesting property: spontaneous dust generation, or spontaneous self-sputtering of the surface. The alpha decay of isotopes inside the glassy structure causes Coulomb explosions, degrading the material and releasing submicron particles from its surface"

J'espère que la poudre dont il est question n'a rien à voir avec celle de Minami-Soma! Mais bon, j'y connais rien.

P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 18 Fév 2012 - 23:48

Il n'y a pas qu'à Minamisoma qu'il y a des retombées. La préfecture de Fukushima communique encore un pic de radioactivité pour le césium, avec un total de 349 MBq/km² pour la période 15-16 février 2012, contre 8,98 MBq/km² la veille.
lien : http://www.pref.fukushima.jp/j/koukabutsu51.pdf
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 20 Fév 2012 - 18:58

http://www.francetv.fr/info/les-defis-qui-attendent-fukushima_64229.html?google_editors_picks=true

on va lâcher des singes et des sangliers en éclaireurs
Revenir en haut Aller en bas
Casing
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 21 Fév 2012 - 20:46

Touriste : http://www.ledauphine.com/france-monde/2012/02/21/eric-besson-visite-la-centrale-de-fukushima

Singe ou sanglier ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 21 Fév 2012 - 22:51

Bonsoir
A propos de cette dernière "info" je dirai comme en pariel cas : NO COMMENT !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Denis
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 23 Fév 2012 - 14:52

Si cela vous intéresse, il y aura une conférence gratuite et ouverte à tous le 8 mars à 18h30 au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris sur la protection des population suite à une crise d'origine radiologique et les premiers enseignements suite à l'accident de Fukushima.

http://culture.cnam.fr/agenda/mars/protection-des-populations-suite-a-une-crise-d-origine-radiologique-premiers-enseignements-suite-a-l-accident-de-fukushima-483035.kjsp?RH=evnt_mai

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 23 Fév 2012 - 15:35

Bonjour Denis
Merci pour l'information !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 23 Fév 2012 - 19:17

Bonsoir,
Il ne va bientôt plus rester beaucoup de capteurs de température fiables sur le réacteur n°2.
http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/f1/images/12022312_temp_data_2u-e.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 23 Fév 2012 - 20:09

Bonsoir
Oui j'ai vu ça en me baladant sur les réseaux qui cherchent encore l'info.
Ils deviennent tous "défectueux" les uns après les autres.
Ennuyeux pour donner une information fiable non ?
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 24 Fév 2012 - 12:36

C'est maintenant les capteurs "gaz" qui indiquent plus de 200° sur le réacteur N° 2 :
http://atmc.jp/plant/atmosphere/?n=2

Va-t-on nous inventer qu'ils sont aussi en panne ??? J'ai vu également circuler pas mal de video montrant que de la vapeur sortait encore régulièrement des réacteurs 2 et 3... Pour un arrêt à froid, ca mle parait très chaud....

Source : http://www.scoop.it/t/fukushima-informations
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 24 Fév 2012 - 16:18

Bonjour

Un article émanant de l'AFP

Fukushima: une étude ministérielle confirme que des zones sont inhabitables
24/02/2012 13h37 GMT - JAPON-ACCIDENT-NUCLÉAIRE-ENVIRONNEMENT - Monde (FRS) - AFP
TOKYO, 24 février 2012 (AFP) - Un nouveau document du ministère japonais de l'Environnement publié vendredi confirme des niveaux très élevés de radioactivité dans des municipalités de la zone évacuée autour de la centrale accidentée de Fukushima, lieux qui resteront pour certains inhabitables.
Selon un rapport d'étape de ce ministère, la campagne de mesures effectuée entre début novembre 2011 et mi-janvier 2012 corrobore des résultats antérieurs et montre des niveaux de radioactivité pouvant monter à 470 millisieverts par an, alors que la norme habituelle en conditions normales est de moins de 1 millisiervert par an.
Ce sommet a été atteint dans la ville de Futaba, l'une de celles situées dans une bande nord-ouest près du site atomique endommagé par le séisme et le tsunami du 11 mars.
Ailleurs, y compris dans la même cité, les niveaux peuvent être très inférieurs et même proches de la normale, ce qui prouve une dispersion très hétérogène de la contamination, phénomène qui ne facilite pas la tâche des autorités.
Alors qu'actuellement la zone interdite et évacuée s'étend sur un rayon de 20 kilomètres autour du complexe atomique (territoire auquel ont été ajoutées quelques localités plus distantes très touchées), le gouvernement japonais va redécouper cet ensemble en fonction des niveaux de contamination réellement constatés à chaque endroit.
Sur la base du rapport final du ministère de l'Environnement attendu dans les prochaines semaines, il devrait décréter inhabitables tous les lieux présentant une radioactivité supérieure à 50 millisieverts par an.
Parallèlement, il va créer une "zone de préparation au retour" là où la dose d'exposition aux radiations est comprise entre 1 et 20 millisieverts par an.
Cette aire sera en priorité décontaminée, pour s'approcher le plus possible de 1 millisievert par an, limite légale habituelle.
Cependant, pour rendre les lieux vivables, il faudra aussi remettre en état les infrastructures, après neuf mois d'inactivité et du fait des dégâts causés par le séisme et le tsunami.
Devrait aussi être créée une "zone d'habitat limité", là où la dose de radiations se situe entre 20 et 50 millisieverts par an. Les localités concernées seront encore interdites plusieurs années, mais la décontamination y sera entreprise pour ramener le niveau en-deçà de 20 millisieverts par an et permettre le retour des personnes par la suite.
kap/plh


KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Denis
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Les informations   Lun 27 Fév 2012 - 13:15

Pour compléter mon post de jeudi dernier, voici le résumé de la conférence prévue le 8 mars au Cnam :

Protection des populations suite à une crise radiologique
Les premiers enseignements suite à l’accident de Fukushima


Jeudi 8 mars de 18h30 à 20h
Amphithéâtre Abbé Grégoire (C)
Cnam
292 rue Saint-Martin
Paris IIIe

Avec Florence Gallay, Chargée d’affaire à l’ASN (Autorité de Sûreté nucléaire)

Débat animé par Catherine Luccioni, Professeure de radioprotection au Conservatoire National des Arts et Métiers, École SITI, Département Caser

Le 11 mars à 14h46 heure locale (6h46 heure française), un puissant séisme d'une magnitude de 8,9 sur l'échelle de Richter survenait dans le nord-est du Japon (préfecture de Fukushima). A 15h30 un tsunami balaye la cote et endommage profondément les systèmes de refroidissement des réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-ichi.

La crise a duré plusieurs jours et des radionucléides ont été relâchés dans l'environnement. Après avoir présentée brièvement la chronologie de l’accident, Florence Gallay reviendra sur les actions de protection de l’Homme et de l’environnement mises en œuvre par les autorités japonaises depuis l’accident puis exposera la doctrine de gestion de crise envisagée en France s’il survenait un accident nucléaire ainsi que les évolutions possibles suite aux événements qui se sont produit il y a un an au Japon.

Florence Gallay est depuis deux ans chargée d'affaires à l'ASN, au sein de la direction des rayonnements ionisants et de la santé. Elle participe notamment au suivi de la situation au Japon mis en place par l'ASN depuis l'accident de Fukushima Dai-ichi. De formation ingénieur agronome, elle a également étudié le sujet de la gestion post-accidentelle nucléaire pendant plusieurs années au sein de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire.


Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 28 Fév 2012 - 12:39

A voir, le documentaire de la BBC qui retrace les 8 premiers jours de la catastrophe, "Inside the Meltdown", disponible sur le site de la BBC, mais uniquement pour ceux qui habitent le Royaume Uni, et sur Youtube:
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IwBELPtVUCA

Très intéressant, même s'il fait la part trop belle à Kan, qui y est dépeint comme luttant contre Tepco et la bureaucratie (ce qui n'est peut-être pas non plus entièrement faux...)
Autre bémol: la BBC mêle des images prises à l'époque sur le site et des reconstitutions, sans signaler ces dernières; ils avaient déjà fait le coup sur Tchernobyl; on peut reconnaître les reconstitutions à ce qu'elles sont trop bien cadrées, et surtout sans pixellisation et points blancs.
Ceci dit, c'est à voir absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 28 Fév 2012 - 14:37

Bonjour
Nous ne sommes plus très loin de la date anniversaire de la catastrophe de Fukushima.
Il y a donc fort à parier que nous allons assister à une avalanche médiatique sur le sujet (retour vers le passé !!).

Donc nous allons pouvoir mettre un certain nombre de liens sur des reportages.
Le premier trouvé sur le site de Pif sur le forum (Pierre Fetet) http://fukushima.over-blog.fr/
Un reportage de la télévision Suisse Romande
http://www.tsr.ch/video/emissions/mise-au-point/3812588-fukushima-un-an-apres-georges-baumgartner-a-pu-retourner-sur-les-lieux-de-l-accident.html
A voir.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 28 Fév 2012 - 22:01

Bonsoir à tous,
Retour sur une catastrophe:
Deux articles (en anglais) publiés par le Huffington Post (merci à Pierre "Pif" Fetet qui a indiqué le lien et traduit une partie du premier article sur son blog de Fukushima http://fukushima.over-blog.fr/)
Ils présentent une analyse expliquant comment la collusion des bureaucrates, des politiciens et des opérateurs nucléaires est à l'origine de cette crise:
http://www.huffingtonpost.com/kt-hiraoka/fukushima-anniversary_b_1299832.html
http://www.huffingtonpost.com/kt-hiraoka/fukushima-anniversary_b_1302306.html
plus un lien vers une analyse du NY Times publiée en avril:
http://www.nytimes.com/2011/04/27/world/asia/27collusion.html?_r=1&pagewanted=all
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 10:07

Bonjour à tous,

Sur Arte, Jacques Repussard et le "scénario du pire", celui qui a été évité de justesse:
http://www.arte.tv/fr/Japon---Tokyo-en-danger-a-cause-de-Fukushima-/6437178.html
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 10:19

Toujours sur ces heures critiques, l'abandon de la centrale (bel et bien envisagé par Tepco, semble-t-il) et le scénario du pire, outre le docu de la BBC et la déclaration de Jacques Repussard dont j'ai donné les références, il y a l'article de AP commenté sur Ex-Skf:
http://ex-skf.blogspot.com/2012/02/ap-probe-finds-japan-withheld-risks-of.html

et sur l'"effondrement" des dirigeants japonais:
http://www.cbsnews.com/8301-18563_162-57386266/report-govt-collapsed-during-japan-nuke-crisis/
traduit ici en français:
http://aweb2u.free.fr/dotclear/index.php?post/2012/02/28/Nous-navions-aucune-idee-de-ce-dont-ils-parlaient

Le rapport de cette commission indépendante est décidément un gros pavé dans la mare bourbeuse et radioactive où barbote l'Iron Triangle (constitué des politiciens, bureaucrates et opérateurs des centrales nucléaires)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 10:23

Bonjour

Vu sur le site de Gen4 avec une source NHK en japonais :
http://www.gen4.fr/blog/2012/02/r%C3%A9union-iterm%C3%A9diaire-tepco-gouvernement-japonais-plus-de-r%C3%A9servoirs-moins-de-strontium-et-une-nouvelle-endoscopie.html

Le troisième réunion de suivi de la feuille de route (1) a réuni les représentants de l’État Japonais et Tepco lundi 27 février. Les points suivants ont été abordés :
- L'usine de décontamination version III sera installée dans le courant du premier semestre ; outre les fonctions habituelles (décésiumisation (2), désalinisation...) cette nouvelle unité devrait également filtrer le Strontium-90 qui jusque là n'était pas traité
- 40.000 tonnes de réservoirs de stockage supplémentaires seront installés d'ici le mois d'avril, ce qui portera la capacité totale (sic) à 200.000 tonnes
- Une nouvelle tentative d'endoscopie sera menée au niveau de l'unité n°. 2 à la fin du mois de mars ; la caméra sera introduite dans le confinement par le même orifice mais disposera d'une longueur de câblage supplémentaire qui lui permettra - c'est du moins ce qu'espère l'opérateur - de pouvoir enfin estimer visuellement le niveau d'eau au sein du confinement. Ce paramètre est très important car si le niveau d'eau est vraiment très bas, il deviendra alors évident que le confinement est complétement... déconfiné.

Une question comme ça en passant et je crois que je ne suis pas le seul à la poser : 200 000 tonnes au total.
Ce qui a été traité ne peut rester que sur place car je ne vois pas où on irait stocker ces réservoirs et je pense que pour certains d'entre eux, le débit de dose (ou d'équivalent de dose) doit être assez élevé. pas sûr que beaucoup de gens veuillent les bouger.

Également sur le site de ex-skf
http://ex-skf.blogspot.com/
Tuesday, February 28, 2012
Ministry of Agriculture to Allow Rice to Be Grown in Almost All Areas in Fukushima This Year, Just Like Last Year

except for a few districts where rice with high level of radioactive cesium exceeding 500 becquerels/kg was found in last year's testing.
Well why not? The government didn't stop farmers in Fukushima from planting rice last year, right after three explosions (possibly 4, counting Reactor 2's Suppression Chamber) at Fukushima I Nuclear Power Plant released 650,000 terabecquerels (iodine equivalent) of radioactive materials. They apparently told some reluctant farmers if they didn't grow rice they wouldn't be compensated. So the farmers in Fukushima tilled the land, mixed up the contaminated soil and poured water in the rice paddies and grew rice. If they could do it last year, surely they can do it this year, and next year, and year after next year.

Farmers in the areas where rice with radioactive cesium between 100 becquerels/kg and 500 becquerels/kg was found last year will be allowed to grow rice this year, even though the new safety limit for radioactive cesium in food will be 100 becquerels/kg starting April 1, 2012.
The Ministry of Agriculture, Forestry and Fisheries will allow rice cultivation on only one condition that all bags of rice (60-kilogram bag) be tested after harvest.

(Ostensible) reason? So that the farmers in Fukushima aren't discouraged from growing rice.
(Don't ask me.)
From Jiji Tsushin (2/28/2012):



KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 10:40

KLOUG a écrit:
Une question comme ça en passant et je crois que je ne suis pas le seul à la poser : 200 000 tonnes au total.
Ce qui a été traité ne peut rester que sur place car je ne vois pas où on irait stocker ces réservoirs et je pense que pour certains d'entre eux, le débit de dose (ou d'équivalent de dose) doit être assez élevé. pas sûr que beaucoup de gens veuillent les bouger.
Eneffet! lu sur Gen4 ce commentaire de Janick Magne:
"Entendu sur place quand j'ai visité la zone interdite mi-février :
Il faudrait déplacer les réservoirs remplis d'eau radioactive pour en apporter des nouveaux
mais aucune entreprise ne veut le faire : ça craint trop."

http://www.gen4.fr/blog/2012/02/un-h%C3%A9licopt%C3%A8re-de-la-nhk-approche-de-fuksuhima-daiichi-et-confirme-quune-structure-m%C3%A9tallique-est-endommag%C3%A9e-sur-luni.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 12:01

Bonjour
A lire et écouter :
http://www.arte.tv/fr/Japon---Tokyo-en-danger-a-cause-de-Fukushima-/6437178.html
A voir maintenant si les doses reçues par ceux qui sont restées en poste ont été publiées ou même si elles sont les bonnes (la problématique du neutron, mon bon !).

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 13:43

KLOUG a écrit:
Bonjour
A lire et écouter :
http://www.arte.tv/fr/Japon---Tokyo-en-danger-a-cause-de-Fukushima-/6437178.html
A voir maintenant si les doses reçues par ceux qui sont restées en poste ont été publiées ou même si elles sont les bonnes (la problématique du neutron, mon bon !) KLOUG

Ce qui se dit (par exemple dans le documentaire de la BBC, dont je redonne le lien: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=IwBELPtVUCA), c'est qu'à ce moment-là, les techniciens et ingénieurs qui étaient dans la centrale n'avaient pas de dosimètres (ou au mieux, un par équipe). D'où la réaction de l'un d'eux, toujours dans ce documentaire, qui dit avoir préféré rester dans la salle de contrôle plutôt que s'enfuir.
Ce qui est certain, c'est que le directeur de la centrale a depuis été hospitalisé pour un cancer.

Par ailleurs, concernant l'analyse de Jacques Repussard sur le site d'Arte indiqué ci-dessus, (doublon, mon cher Kloug! Laughing), il me semble, mais dites-moi si je me trompe, que c'est la première fois qu'un dirigeant d'une autorité française reconnaît publiquement la possibilité d'un accident d'une extrême gravité.
M. Repussard n'est pas exactement ce qu'on pourrait appeler un rigolo, et son analyse donne raison à ceux qui ont été traités en mars et avril 2011 de catastrophistes (pour rester dans les mots gentils)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 14:39

Bonjour
Excuse-moi pour le doublon...
Effectivement Jacques Repussard est quelqu'un de suffisamment sérieux pour que son avis (et celui des experts de l'IRSN car il ne travaille pas tout seul) soit pris en compte.
Ce qui serait certainement intéressant à suivre c'est l'état de santé de ce qu'on a appelé "les 50", les techniciens et ingénieurs qui sont restés à leur poste pendant la gestion de l'accident.
Pour le directeur il y a déjà une pathologie (due aux rayonnements ça c'est une autre histoire et pas facile à démontrer). A suivre pour les autres opérateurs.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 29 Fév 2012 - 15:26

Pas grave pour le doublon; il vaut mieux deux fois l'info que pas d'info du tout! Smile

En ce qui concerne les "50", j'ai lu qu'ils ne sont pas 50, mais 2 ou 3 fois ce nombre, qui se sont relayés. Il y a aussi les soldats et les pompiers.
J'ai entendu dans le docu de la BBC qu'on avait demandé que restent dans la centrale les hommes de plus de 40 ans. Je suppose que pour ceux-là, il y a un suivi; ce ne sera pas le cas de tous ceux qui ont été embauchés par des sous-traitants de sous-traitants (sans compter la main-d’œuvre bon marché fournie par les yakusas) que Tepco reconnaît ne pas connaître (voir la première page de leur site).
A voir: si Tepco communique là-dessus ou non, et si les autorités japonaises font leur travail.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informations chassis Loola Bébé Confort
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Camping : descriptifs et informations obligatoires
» Des informations islamiques ;;;;;
» FR3 Berry, si vous avez raté les informations régionales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: