Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Relations entre l'Etat et TEPCO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 15 Juin 2011 - 16:13

Merci PG, je corrige donc mes calculs en conséquence (sans tenir compte du taux de base PIBOR):

- On achète pour 1 Million d'action TEPCO
- On veut se "garantir" d'un défaut de paiement de Tepco (faillite...), on souscrit donc un CDS sur ce notionnel de 1M (qui peut être fictif, on parle ainsi de CDS "nu" autrement dit on parie sur la faillite de Tepco à 20/1 tous les 6 mois)
- La prime annuelle payable semestriellement est de 1000 points de base (10% ou 0.1*notionnel)
- On paiera donc une prime d'"assurance" de 0.1*1.000.000/2 soit 50.000 à la signature du CDS puis de nouveau 50.000 6 mois plus tard si le taux est inchangé etc.
- 10 années plus tard, en imaginant que le taux reste à 1000 (ce qui semble illogique) on a payé autant en prime de CDS que le notionnel si le défaut ne s'est pas produit donc si Tepco est toujours opérationnel.

Question annexe : L'on pense immédiatement au rapprochement avec la situation de certains États Européens en mauvais... état. On nous précise par exemple ce jour que le taux du spread CDS pour la Grèce est de 1650 points de base, soit une prime semestrielle de 8.25%. Admettons.

Donc, que ce soit Tepco dans le cadre d'un soutien acquis de l'Etat Japonais ou la Grèce dans le cadre d'un soutien Européen (Fonds de Solidarité), je ne comprends absolument pas l'utilité ni la validité d'un tel contrat CDS, les autorités Japonaise/Européenne ayant indiqué que, de toute façon, elles ne laisseraient pas la structure concernée déclarer un défaut de paiement ? A de tels taux d'appels de CDS, cela signifie-t-il obligatoirement que les marchés financiers estiment que ces belles déclarations de soutien inconditionnel ne se concrétiseront jamais ? Inversement, pourquoi la Grèce emprunte-t-elle aux taux et conditions du CDS si l'Europe lui prête des fonds à un taux préférentiel ? Le mécanisme de l'intervention d'un ou de plusieurs états ne s'oppose-t-il pas frontalement à cette partie des marchés financiers ?

Pour en revenir à Tepco, je pense que nous aurons très vite la réponse car de très nombreux commentateurs Japonais s'attendent à la démission du gouvernement de M. Kan dans le courant du mois d’août aussi il est probable que le dossier de Tepco soit "bétonné" (loi "organique" ?) avant la passation de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 15 Juin 2011 - 23:03

Bonsoir,

Hmmm, là on rentre dans les petits caractères... Il faut d'abord savoir que sur une dette quelle qu'elle soit, le non-respect du contrat d'origine représente automatiquement un défaut de paiement (aka "credit incident"). En d'autres termes, si Athènes décide d'imposer à ses créanciers un réechelonnement des paiements, ce sera considéré comme un incident, et déclenchera automatiquement le versement des CDS suivant les modalités prévues (et là ça dépend du contrat signé!)..

Mettons-nous deux minutes dans la peau d'un spéculateur. J'achète un CDS d'une valeur de 1 millions de doublezons sur les obligations XXXLSwiss Special à 5 ans de Tepco. Le contrat stipule qu'en cas de défaut de paiement (qui encore une fois peut n'être qu'un réechelonnement -report du paiement de la 151e échéance hebdomadaire d'un mois, ou encore annulation d'une partie des remboursements desdites obligations du fait qu'elles sont détenues par la banque Sumitomo Mitsui, au hasard, qui a décidé de les annuler sous la pression amicale de l'Etat japonais) le vendeur me versera 1 million, valeur nominale du produit. En 5 ans, moi je lui verse 550.000. Si, à 4 ans et 364 jours, Tepco fait un défaut de paiement, j'ai gagné quasiment 100% de ma mise de départ -ce qui même sur 5 ans n'est pas mal. Si, à 5 ans et 1 jour, rien ne s'est passé, le vendeur empoche 550.000 doublezons en se contentant de roupiller.

C'est du spéculatif pur, un pari dans un sens ou dans un autre. Le point d'équilibre, c'est le gain que le vendeur exige pour risquer le coup, et auquel l'acheteur veut bien essayer aussi. Bon, il y a des calculs mathématiques hyper-compliqués derrière, que je serais bien incapable d'expliquer, mais en gros on peut schématiser en disant qu'à 50% sur 5 ans, c'est comme si tout le monde se disait que sur cette période-là c'est une chance sur deux pour le "credit event" (faillite, moratorium, restructuration, réechelonnement...).

Alors après, il y a le cas (plus rare) où je possède effectivement 1 million d'obligations Tepco. Là c'est du hedging, plus vraiment de la spéculation, mais le raisonnement est sensiblement le même: le coût du CDS correspond à la prime d'assurance qu'un vendeur d'assurance exigera de moi pour sauvegarder la valeur de mes actifs dans le cas d'une restructuration qui laisserait le bout que je possède sans valeur. Je suis parfaitement incapable de dire si les taux spéculatifs sur un CDS changent ou non la donne pour les détenteurs "réels" d'obligation, si je puis dire. Je crois qu'il y a des contrats qui prévoient le remboursement de la perte subie (et non du capital), et qui doivent être calculés de manière encore plus compliquée, avec des taux sans doute différents.

En pratique, de toute façon, c'est un "curb market", comme on dit: totalement incontrôlé, sans centralisation des données, c'est donc une pagaille pour s'y retrouver, et je suis loin d'être sûr de tout comprendre!

Et sur les Etats: ben oui, c'est un choc frontal. Depuis trente ans, les spéculateurs l'ont gagné le plus souvent (il y a eu des exceptions, il me semble, mais rares). Pour ce qui est du prêt, faire racheter la plus grande partie de la dette grecque par l'Europe (ou, pour le Japon, faire racheter la plus grande partie des obligations de Tepco par l'Etat japonais) représenterait un choix logique, mais qui reviendrait à nationaliser Tepco / fédéraliser les Etats européens, et comme qui dirait que des raisons, hum, politiques s'y opposent dans les deux cas. Les fonds de soutien sont mis en place en principe pour que la Grèce / Tepco puissent continuer à fonctionner de manière autonome, en ayant recours à des emprunts sur le marché qui devraient revenir à des taux abordables du fait de la garantie offerte. Sauf que dans l'un et l'autre cas (bon, surtout dans le cas de la Grèce) les spéculateurs sur les marchés pensent que a) ça ne marchera pas, les taux ne redescendront pas b) l'Europe/le Japon (barrez la mention inutile) ne pourra/voudra pas racheter la dette et donc c) qu'il y aura un défaut de paiement d'un genre ou d'un autre. Par ici les doublezons!

Est-ce que ça répond correctement à la question? (j'espère que je dis pas de bêtises... je ne suis pas en finances, mais en histoire des entreprises )

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 28 Juin 2011 - 9:28

Bonjour à tous,

L' AG de Tepco avec ses actionnaires, visiblement pas dupes de ce qui se passe, est très houleuse :

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2011/06/28/97002-20110628FILWWW00333-fukushimatepco-actionnaires-pas-contents.php

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 28 Juin 2011 - 11:10

La même info

http://www.lemonde.fr/japon/article/2011/06/28/fukushima-assemblee-generale-houleuse-des-actionnaires-de-tepco_1541769_1492975.html

La réaction des actionnaires est très virulente dans un pays faisant preuve d'habitude de retenu....

Les conséquences financières de Fukushima seront de toute façon dramatique pour le Japon...Petit à petit, le voile va se lever sur la catastrophe humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 29 Juin 2011 - 1:34

pipige a écrit:
La réaction des actionnaires est très virulente dans un pays faisant preuve d'habitude de retenu....

Les conséquences financières de Fukushima seront de toute façon dramatique pour le Japon...Petit
à petit, le voile va se lever sur la catastrophe humaine.
Etonnement, les images de la NHK(news de19h00 et ce matin a 7h00) commencent par de legers applaudissements en bruit de fond .
Les images tres lointaines( on ne reconnait meme pas les visages des dirigeants de Tepco ) ne montrent personne debout, en train de gesticuler ou de crier.
Seulement a l'exterieur, qlqs petitions qui circulent, qlqs manifestants anti-nuc. Des interviews d'actionnaires ou la colere n'est jamais exprimee avec force.
On nous montre l'exemple d'un retaite dont le "bas de laine" tepco est passse de 47millions a 3millions de yens.
Je me souviens des images de l'AG de Fortis(devenue BNP) en 2009 a Bruxelles. Insultes presque en face a face, lance d'objets divers sur la scene,..
Et la, le prejudice n'etait (presque) que financier.
Au Japon, la hierarchie est tjs respectee. Parce que quelqu'un qui occupe un poste superieur est suppose avoir plus de connaissances.
Personne au pays du soleil levant ne se demande si intelligence et competences ne peuvent aller de pair avec de la malhonnetete, du mepris ou de l'inconscience?
Esperons qu'a l'avenir, cette valeur sera serieusement remise en question

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 29 Juin 2011 - 4:38

Tres eclairant article(en anglais) de Richard Wilcox trouve sur enenews.com
http://environmentalarmageddon.wordpress.com/2011/06/27/censorship-in-japan-the-fukushima-cover-up/
Outre l'Etat, la presse et les etudiants sont impliques.
On en viendrait presque a croire que les qualificatifs de Kokopelli du genre "mafia nucleocrate" sont une realite.
Et en France, est-ce mieux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 29 Juin 2011 - 7:56

Bonjour,

cf. mes posts précédents sur ce fil: je ne sais pas si c'est "mieux" (un mot glissant...), mais pour en revenir au point de vue "technique" proposé sur la "gouvernance" (bouh quel vilain néologisme) dans ce fil, en France les dirigeants politiques ont clairement le pas sur les grands industriels dans la chaîne de commandement, ils peuvent, s'ils le veulent, imposer leur point de vue, comme vient encore de l'illustrer le limogeage de certaine dirigeante bien connue d'une grande compagnie nucléaire française que je ne nommerai pas, et son remplacement itou.

C'est beaucoup moins clair au Japon, où Kan me semble remarquablement isolé et privé de leviers de commandes efficaces... Un des drames de Fukushima, c'est l'absence de contrôle étatique sur Tepco, faute de moyens. On vient encore d'en avoir un exemple avec l'histoire de la barrière anti fuite de corium, que l'Etat japonais voulait, et qui a été refusée par Tepco!

PG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 29 Juin 2011 - 9:06

Citation :
l'histoire de la barrière anti fuite de corium, que l'État japonais voulait, et qui a été refusée par Tepco!
Ne serait-il pas plus exact de dire "la barrière que l'État japonais voulait que Tepco paie"?...
Quant au gouvernement japonais... c'est quand même lui qui n'a pas diffusé les prévisions de retombées radioactives que Tepco lui a communiquées le 12 mars. pas blanc bleu non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 29 Juin 2011 - 10:20

Aimell...

Le prefet a eu une atitude extrement catastrophique sur les premieres heures de la crise.....le gouvernement a au debut suivit la prefecture.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 1 Juil 2011 - 9:25

Un college de journaliste specialise dans les pratiques policieres,annonce qu'il n'Y aura aucune enquete sur Tepco...le ministere de la justice a pris la charge d'une surveillance d'un tres petit nombre de journalistes et de membres associatf tous en rapport avec l'accident de Fukushima....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 1 Juil 2011 - 11:48

Pierre a écrit:
Est-ce que ça répond correctement à la question?PG
Merci PG ces commentaires sont très intéressants hélas je crois que l'on déborde largement du sujet - entièrement de ma faute - car il faudrait presque remonter jusqu'à l'origine du mécanisme du crédit obligataire, du système bancaire et de la création monétaire... Beaucoup à dire mais peut-être sur d'autres forums !

En attendant et pour nous recentrer sur Tepco je parie toujours - virtuellement - sur la non-activation des CDS donc le sauvetage éventuel par l'Etat Japonais et la remontée des cours de l'action... Comme ces derniers jours, l'action étant passée de 2100 avant le 11/3 à un plus bas de 150 pour remonter à plus de 350... Bonjour la spéculation !

Enfin tout ceci reste soumis à une "stabilisation" plus ou moins évidente de la situation ; En cas d’événement nouveau où d'un emballement croissant de la radioactivité - il pourrait suffire de peu de choses en fait - surtout dans un pays d'une telle densité de population, la situation pourrait vite devenir incontrôlable et... Explosive ! A surveiller également les réactions - étonnamment modérées à ce jour - des "grands" voisins Russie, Chine, Corée(s) qui sont pourtant plus ou moins affectées par les retombées de l'accident.

Je me demande quel est le ciment qui peut faciliter toute cette indifférence croissante, même s'il n'est pas à prise très rapide, il est incroyablement résistant ! Le contrôle de l'information, bien sûr, la collusion entreprises - États est flagrante (cf. l'article du Guardian d'hier) mais je m'étonne aussi du silence relatif des ONG par exemple, rares exceptions mises à part ou encore des responsables politiques "verts".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 12:12

Mais qui est vraiment le nouveau Ministre de la "Reconstruction" Ryu Matsumoto ?

En visite pour la première fois dans le région de Miyagi, le nouveau Ministre Japonais de la reconstruction Ryu Matsumoto a affiché un comportement très sévère à l'endroit du gouverneur de la région de Miyagi, M. Murai a qui il aurait refusé de serrer la main avant de lui adresser des propos très durs.

Sous la pression des pécheurs locaux, le Gouverneur avait exprimé de fortes réticences envers la mise en place d'une "Zone spéciale de pèche" réclamée par le gouvernement.

La phrase la plus étonnante de ce récit vient à la fin du reportage : Après avoir terminé son sermon au Gouverneur Murai, le Ministre aurait dit au journalistes présents : "Ne transcrivez pas mes dernières phrases, c'est bien compris ? Si l'un d'entre vous le fait ce sera la fin de son entreprise".

M. Matsumoto semble être la personne qui convient à un poste très délicat.

Le reportage de la télévision TBC :
http://www.youtube.com/watch?v=VtUqWdbjnTk&feature=player_embedded (Japonais)

Le commentaire de NHK sur cet incident :
http://www3.nhk.or.jp/news/html/20110704/k10013952781000.html (Japonais)

Merci à ex-skf




Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 12:49

Ryu Matsumoto/Murai
Il semble que le gouverneur ait eu quelques minutes de retard pour accueillir le ministre, d'où une attitude colérique et humiliante de celui-ci.
Les réticences dont parle Trifouillax sont-elles la vraie raison de l'esclandre?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 13:07

Merci JSP cet aspect m'avait échappé... Et bien vu pour le "Ryu" ! Hajime !

Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 13:50

très compliqué de savoir si le retard (voulu ou non) est l'alibi pour râler contre le gouverneur, ou si ce Ryu est pointilleux sur l'étiquette
ils sont très hiérarchie/politesse au Japon, mais savent très bien faire celui qui n'a rien remarqué quand il s'agit de ne pas mettre l'autre mal à l'aise , alors...
il risque d'y avoir des frictions entre egos (je n'ai pas dit égaux, hein)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 16:36

Retour de bâton du leader du parti majoritaire Japonais Katsuya Okada vers le Ministre Matsumoto

Le premier a demandé au second de faire preuve d'humilité et de compréhesion après divers incidents ayant opposé Matsumoto aux gouvernements locaux (Iwate et Miyagi).

M. Nobuteru Ishiara, secrétaire du parti LDP (opposition) à quant à lui fustigé le Ministre pour ajouter de la pression sur les épaules d'autorités locales déjà passablement débordées. Différents partis d'opposition ont réclamé la démission de M. Matsumoto.

http://www3.nhk.or.jp/daily/english/04_h15.html (Anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 4 Juil 2011 - 18:39

AREVA et les autorités Françaises auraient-elles profité ouvertement de l'accident ?

L'Asahi dévoile ce jour qu'AREVA aurait diffusé début avril une brochure de 33 pages destinée à promouvoir la technologie nucléaire Française en dénigrant ouvertement la technologie Américaine utilisée par General Electric et ses licenciés Japonais sur le site de Fukushima. Ce brulot aurait entre autres détaillé plusieurs informations ayant trait à l'accident inexactes ou exagérées (fusion dans les piscines, informations non divulguées par Tepco).

L'Asahi poursuit en évoquant la coïncidence curieuse suivante : "Cette diffusion aurait débutée quasiment au moment de la visite du Président Sarkozy proposant l'aide Française au Japon le 31 mars". Les autorités Japonaises auraient été réellement furieuses de ce double langage affiché par la France, offrant officiellement son aide et torpillant sous la surface !

L'attitude affichée par Mme Lauvergeon lors de sa visite ayant débuté le lendemain de celle du président Français aurait envenimé un peu plus des relations déjà tendues ; La Présidente d'Areva aurait ainsi désespérément proposé de démontrer la supériorité Française dans le domaine nucléaire en mettant à la disposition du premier Ministre Kan les moyens technologiques de sa société ; Les Chairman et CEO de General Electric arrivés au Japon peu après auraient, quant à eux, affiché une attitude beaucoup plus humble voire repentante certainement mieux apprécié des Japonais qu'une tentative de passage en force.

Un peu plus tard, au moment de l'installation du système de décontamination, un représentant de Tepco aurait avoué que le sous-ensemble proposé par Areva aurait été retenu à contrecœur faute de système équivalent disponible.

http://www3.nhk.or.jp/daily/english/04_h15.html (Anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 5 Juil 2011 - 3:20

le nouveau Ministre Japonais de la reconstruction Ryu Matsumoto a dessionne ce matin ..( 27 juin-5 Juillet)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 5 Juil 2011 - 5:19

L'orientation des medias seraient la cause de son depart....

Sur le fond de la totalite de son allocution d'hier ,je trouve qu'il n'avait pas totalement tort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 5 Juil 2011 - 7:33

53 employes de basse sous-traitance de la centrale souffrent de stress grave....bonne nouvelle pour tepco qui n'aura peut-etre pas besoin de les suivres medicalement de longue annees.
La loi sur le suivi medical a caractere non obligatoire pour les liquidateurs de fukushima (actuellement que pour les liquidateurs, les sous-traitans ordinaire n'y ont pas le droit),oblige Tepco a les suivres medicalement pendant une periode de plus de 30 ans, sauf si cela n'ont pas ete correctement enregistre par leurs entreprises de sous-traitance ....une dixaines des premiers depassemant de dose ont disparu dans la nature...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 5 Juil 2011 - 21:35

Le Gouverneur de Miyagi commente la démission du Ministre de la Reconstruction :

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news02.html (Français)

M. Matsumoto s'était rapidement attiré les critiques des partis de l'opposition ainsi que de la population et des représentants locaux des régions d'Iwagi et d'Itate ; L'ex ministre avait effectué des remarques profondément désobligeantes lors de sa récente visite dans les régions touchées par les catastrophes.
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 6 Juil 2011 - 12:50

Selon cet article du Mainichi, les dirigeants du gouvernement japonais auraient en secret décidé la fin de Tepco:
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20110706p2a00m0na016000c.html

"Gov't leaders created secret plan aiming to break up TEPCO after nuke crisis"

Toutefois, la conclusion de l'article met en doute la volonté et la capacité de kan et ses amis à mettre réellement en œuvre ce projet.

(article en anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 6 Juil 2011 - 22:18

Bonsoir,

désolé d'être silencieux, mais quand il n'y a rien à dire... Pour l'instant je parie, avec Trifouillax, que l"électrocratie japonaise (oui, bon...) n'est pas encore morte. Kan voudrait bien, mais il ne peut pas. En tout cas c'est la position boursière; l'action Tepco, à 417 ce soir, a pratiquement doublé depuis la crise de début juin. Bon, d'un autre côté les CDS spread restent sévèrement vissés à 1000-1200...

En fait j'interviens surtout parce que la BNP laisse traîner ses affaires sur le ouèbe, et que je me disais que ça valait le coup de vous en faire profiter.

http://cib.bnpparibas.com/file?q=MS&i=090128b380115662&download=yes

Pour résumer (si ils suppriment le lien dites-moi, j'uploaderai une copie du rapport, tant pis pour eux maintenant c'est public!), la survie de Tepco repose sur la garantie étatique donnée plus tôt ce printemps, et même comme ça il y a des risques supplémentaires (il y a même une référence -une seule- aux risques liés à une perpétuation de la crise nucléaire actuelle à Fuku1. je vous laisse la trouver, jeu de piste du week-end). Le maintien de l'action (à 10% du prix d'avant-crise, quand même) est lié à des investisseurs isolés pariant sur la survie, suffisamment nombreux quand même pour soutenir les cours. Mais le sentiment moyen est plus morose, à 12 ou 14% par an pour les prêts à 5 ans, on peut pas dire que les prêteurs fassent preuve de confiance...

PG




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 6 Juil 2011 - 22:53

Merci PG mais mon PC ne sait pas quoi faire du fichier, c'est-quoi-t-est-ce au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 7 Juil 2011 - 8:56

Ben c'est du pdf tout bête, non? Mon Acrobat l'ouvre sans problème, bon évidemment je suis sous Mac... en rajoutant .pdf à la fin, ça devrait aller

P
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 8 Juil 2011 - 22:25

la presse française semble se souvenir de l'existence de Fukushima ces derniers jours...
Un article de Marianne en ligne propose une synthèse des derniers articles du Mainichi et du Wall Sreet Journal sur la responsabilité de Tepco et du gouvernement japonais:
http://www.marianne2.fr/Fukushima-devient-le-cauchemar-des-elites-japonaises_a208191.html
(et donc, pour une fois, c'est en français! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
 
Relations entre l'Etat et TEPCO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les relations entre jumeaux , jumelles....
» PRESSE et POLICE, JUSTICE ou POLITIQUE, des relations parfois tendues...
» ENV avec enfants dans lieux publics (parc, aire de jeux, ...
» Un peu d'histoire de l'afrique du Nord.
» relations entre femmes et entre homme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: