Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Relations entre l'Etat et TEPCO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 8 Juil 2011 - 22:25

la presse française semble se souvenir de l'existence de Fukushima ces derniers jours...
Un article de Marianne en ligne propose une synthèse des derniers articles du Mainichi et du Wall Sreet Journal sur la responsabilité de Tepco et du gouvernement japonais:
http://www.marianne2.fr/Fukushima-devient-le-cauchemar-des-elites-japonaises_a208191.html
(et donc, pour une fois, c'est en français! Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 14 Juil 2011 - 16:49

Un ancien conseiller de N. Kan, "premier ministrable", évoque ouvertement la nationalisation possible du secteur nucléaire Japonais :

http://www.bloomberg.com/news/2011-07-14/japan-should-nationalize-reactors-after-disaster-former-kan-adviser-says.html (Anglais)

Sumio Mabuchi a déclaré qu'il faudrait a minima que "Tepco scinde son activité pour détacher les opérations nucléaires [au gouvernement]". M. Mabuchi, 50 ans, ex-Ministre du territoire et des transports, est l'un des successeurs évoqués de M. Kan après sa démission.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 4 Aoû 2011 - 13:08

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/08/04/trois-hauts-responsables-du-secteur-nucleaire-au-japon-limoges_1555931_3216.html

le ménage commence :

"Le Japon va limoger trois hauts responsables du secteur de l'énergie en raison de leur gestion de la crise nucléaire de Fukushima et d'une série de scandales qui ont alimenté la méfiance du public à l'égard du nucléaire, a annoncé jeudi 4 août le gouvernement. Lors d'une conférence de presse, le ministre de l'économie, du commerce et de l'industrie, Banri Kaieda, a indiqué qu'il procéderait à un remaniement au sein de son ministère (le Meti), chargé du développement et de la régulation de l'industrie nucléaire.

Le ministre a confirmé les informations publiées dans les médias japonais évoquant le limogeage de plusieurs hauts fonctionnaires (voir notamment l'article du Yomiuri Shimbun) : un vice-ministre du Meti, le directeur général de l'Agence pour l'énergie et les ressources naturelles et le chef de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle. "Nous discutons de ces changements depuis environ un mois", a dit M. Kaieda. Il a précisé que l'annonce officielle du départ des trois responsables interviendrait plus tard dans la journée.

RELATIONS HOULEUSES AVEC NAOTO KAN

Depuis l'accident survenu le 11 mars à la centrale Fukushima Dai-Ichi, gravement endommagée par un séisme et un tsunami géants, le ministère a été au centre des critiques pour sa promotion de l'industrie nucléaire et ses tentatives de manipulation de l'opinion. Les médias ont également évoqué la démission du ministre lui-même, dont les relations avec le premier ministre, Naoto Kan, se sont détériorées au cours des derniers mois.

M. Kan, élu il y a plus d'un an, mais crédité aujourd'hui d'un taux de mécontentement record dans l'opinion, s'est prononcé récemment en faveur de l'abandon progressif de l'énergie nucléaire au profit des énergies renouvelables. Il a critiqué les liens étroits unissant le Meti et le secteur de l'industrie énergétique, qui offre des postes confortables à de hauts fonctionnaires partant à la retraite."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 16 Sep 2011 - 23:13

Je vérifiais par routine, et je tombe là-dessus. Back to the future. La discussion en est exactement au même point qu'il y a 3 mois. F*** amazing.

http://online.wsj.com/article/SB10001424053111904265504576568500002490760.html?mod=fox_australian

Nationaliser? No way. Banqueroute? Nyet. Alors on prête, sans contrepartie... On est très, très loin du marché concurrentiel libre et transparent des manuels d'éco. Je sais pas exactement dans quel univers on est mais le chancelier Palpatine est sûrement pas très loin.

PG

PS: au fait, la DBJ n'a aucune raison de prêter à Tepco; c'est le fonds de stabilisation qui devrait le faire! Il est où, çui-là?
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 17 Sep 2011 - 12:11

Quand Tepco comblait de ses dons généreux villes, villages et préfectures:

Source Asahi Japan Watch: http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ2011091710955

Article en anglais qui fait le point des dons, investissements en terrains de jeux et autres aides que Tepco a apportés aux villes qui hébergent ses centrales nucléaires. A tel point que les communes voisines sont allées demander à profiter de la manne.
Ainsi on apprend que les deux municipalités de Kashiwazaki et de Kariwa se sont partagé 10 milliards de yens (6 pour la 1ère et 4 pour la 2nde) pour la centrale K-K de la préfecture de Niigata.
La préfecture de Fukushima avait obtenu en 1997 la construction du terrain de soccer au J-Village de Naraha, pour 13 milliards de yens.
Etc.

Mais aujourd'hui, il faut régler la facture...
Timeo danos et dona ferentes...
la sagesse populaire disait qu' "avant d'aller manger avec le diable, il faut se munir d'une très très longue cuillère".
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 17 Sep 2011 - 12:25

Et en parlant de facture,
http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ201109160796
(Article en anglais)
il semble que les compagnies d'assurance aient l'intention de lâcher Tepco (dont le contrat actuel prend fin en janvier); la compagnie se trouverait alors dans l'incapacité d'indemniser.
"Because of the latest accident, however, the reinsurers may no longer want to continue these policies, sources said.
If the Fukushima plant is not covered by liability insurance, TEPCO would face enormous difficulties in compensating people affected by another accident caused by mistakes or glitches. In that case, TEPCO would likely have to increase electricity fees."

Bref, si vous voulez être indemnisé, payez votre électricité plus cher.

Et si Tepco n'est pas assuré, ses installations deviennent illégales:
"The Law on Compensation for Nuclear Damage states that a nuclear facility operator must not operate reactors unless it has secured a means for nuclear damage compensation. The reactors at the Fukushima No. 1 plant, if uninsured, will become "illegal reactors" unless they are decommissioned."

Pour éviter cela Tepco devrait garantir un dépôt égal au montant de l'assurance, à moins que le gouvernement japonais n'intervienne:
"To avoid such a scenario, TEPCO has to set aside a deposit equal to the maximum amount of insurance money or the government must create a new framework for government compensation for general accidents. The government has not started discussions on this issue."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 22 Sep 2011 - 22:00

News du front économique -ça doit être ma formation, mais je n'arrive pas tout-à-fait à me défaire de l'idée que les marchés peuvent sinon prédire l'avenir, du moins représenter une perception collective du présent un peu meilleure que celle du journaliste moyen (d'aucuns soutiendraient que le hamster du voisin a également une meilleure perception du présent que le journaliste moyen, mais ceux-là devraient arrêter de lire Le Monde).

Bon, bref depuis une semaine l'action Tepco est repassée de 380 yens à 299 yens aujourd'hui (low en-dessous de 200 yens en juin, on y est pas encore). Ca fait quand même plus de 20% de pertes en dix jours. Le facteur déclencheur a été les déclarations d'Edano sur une éventuelle annulation des dettes de Tepco auprès des banques. Mais y a pas eu de suite, et la glissade continue, ce qui m'incite à en faire un post. Vu la quantité de saletés que Tepco a dû glisser sous le tapis ces dernières semaines, on arrive peut-être à saturation, et on va avoir droit à une ou deux révélations sympas?

PG
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 23 Sep 2011 - 13:06

en assurance, ce n'est pas la date de l'événement qui compte?
si le contrat cours jusqu'en janvier prochain pour un sinistre qui date du printemps dernier, ça devrait marcher... si ça ne met pas les assureurs en faillite
Mais si l'assureur creuse un peu le respect des procédures de Tepco, il va peut-être dire que dans la mesure où Tepco ne s'est pas comporté en "bon père de famille" , en industriel consciencieux voulais-je dire, l'assurance ne marche pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 23 Sep 2011 - 13:27

Bonjour,

si je me souviens bien, la centrale n'était pas assurée contre les catastrophes naturelles, et n'avait pas à l'être d'après la loi régissant les installations nucléaires, qui exclut explicitement ce cas de la nécessité de l'assurance. Cette loi aurait dû amener l'Etat japonais à prendre en charge le remboursement. Mais l'Etat ne voulait pas s'engager, d'autant qu'il aurait été politiquement intenable de se substituer à Tepco pour des sommes colossales sans se retourner contre la firme pour négligence, la faire condamner et/ou nationaliser. D'où la création de ce montage "fonds de soutien", qui permet de protéger Tepco sans pour autant l'avouer franchement, c'est du moins comme cela que je l'interprète. Je ne sais pas quelle est la conséquence juridique de ce montage sur les éventuelles créances que Tepco pourrait avoir sur les assureurs, mais je suis à peu près sûr que ces dernières n'ont en fait jamais existé...

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Ven 23 Sep 2011 - 16:19

Pierre a écrit:
Ca fait quand même plus de 20% de pertes en dix jours. PG

bon d'un autre côté ils sont loin d'être les seuls à avoir perdu autant durant ces dix derniers jours... enfin ça me rassure pas vraiment de dire cela...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 24 Sep 2011 - 21:04

Hello AT74! Long time no see..

En fait non, Tepco se distingue localement: 360 => 300 sur une semaine (-15%, et c'était à 400 avant le 12/9, donc plutôt - 25%sur dix jours), alors que le Nikkei ne perd "que" 3,4% dans la dernière semaine, et 1% sur le dernier mois où ça a pas mal joué au yoyo. Disclaimer: ça ne veut pas forcément dire quoi que ce soit!

PG


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 26 Sep 2011 - 16:53

bonjour à tous,

bon, je sais pas... Mais l'action Tepco a perdu près de 15% en une seule journée (300 => 260 à la clôture cet après-midi). On se rapproche des plus basses eaux (190-200 en début d'été), sans raison apparente, et alors que les banques créditrices ne dévissent pas. Stay tuned!

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mar 27 Sep 2011 - 9:02

Bonjour,

OK, y avait quelque chose. Et apparemment le délit d'initié n'est pas une exclusivité française.

http://www.bloomberg.com/news/2011-09-27/tepco-needs-reactor-restarts-or-faces-insolvency-nikkei-says.html

Un panel gouvernemental chargé de travailler sur le couple restructuration/indemnisation a rendu hier un rapport d'étape:
- le coût de l'indemnisation est estimé par à 40 milliards d'euros au moins;
- ledit panel estime que si les autres réacteurs nucléaires de Tepco, actuellement à l'arrêt, ne sont pas relancés, ou si Tepco n'est pas autorisée à relever considérablement ses prix, la compagnie sera insolvable.

Comme l'opposition à la relance de l'industrie nucléaire atteint 65% dans les sondages HORS la région de Fukushima, et que la proposition de Tepco de relever le prix de son électricité de 15% a été sèchement retoquée par le panel gouvernemental au motif que les efforts de restructuration avaient été voisins de zéro jusqu'à présent... Faites l'addition vous-mêmes.

Total et résultat, aujourd'hui l'action Tepco a plongé en-dessous de 220, avant de remonter en fin de séance à 243, sans doute parce que des petits malins ayant vendu court prenaient leur bénèf'; même comme ça la compagnie a perdu 1/3 de sa valeur boursière en 15 jours. Mais si la glissade ne s'arrête pas demain ou après-demain, on en sera exactement au même point qu'en Juin: intervention de l'Etat, ou faillite. Je vous tiens au courant: c'est pas tous les jours qu'on voit confier le nettoyage d'une centrale nucléaire fondue à une compagnie privée en situation de banqueroute.

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 28 Sep 2011 - 10:07

Bonjour,

Intervention de l'Etat, ça n'a pas traîné: le fonds de stabilisation, dit "Fonds de la dette-N", prévoit de prendre à terme le contrôle de Tepco. Nationalisation rampante, donc.

http://www.yomiuri.co.jp/dy/national/T110927006216.htm

Du coup l'action remonte: 263 à la clôture aujourd'hui. Les marchés parient sur le bon vouloir des futurs pilotes publics de Tepco, qui continueront à prendre en compte les intérêts des actionnaires avec la même bienveillance que jusqu'à présent. Je me demande bien ce qui leur permet d'espérer ça clown

Pour la centrale en revanche, on reste dans le bleu; personne ne veut payer, et Tepco va donc être autorisée à continuer ses bricolages. Les japonais n'ont donc pas fini de bouffer des épinards assaisonnés au cesium, et l'expérimentation grandeur nature sur l'exposition de plusieurs millions de personnes à des basses doses va pouvoir continuer...

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 29 Sep 2011 - 22:38

Euh, correction, moi zet les boursiers on a peut-être été un peu optimistes. En tout cas depuis 48H, le panel gouvernemental accumule les remarques désagréables à l'égard de Tepco:
- les dirigeants de Tepco sont priés de démissionner;
- Tepco a volé 6 milliards d'€ depuis 10 ans au consommateur;
- et finalement tout ça va coûter jusqu'à 80 milliards d'€... (et pas 40 comme annoncé initialement).

Bon ben peut-être que la classe dirigeante japonaise en a sa claque de Tepco... En attendant, l'action est retombée à 230, son plus bas niveau depuis début juin. La suite à demain!

PG

PS: une remarque: des compagnies qui font du yoyo en bourse à raison de 15 ou 20% de pertes ou de gains d'un jour à l'autre, jour après jour, ça n'est pas si courant. Ce serait pas Tepco, la cotation aurait été suspendue depuis belle lurette!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Mer 5 Oct 2011 - 14:07

Bonjour,

L'action Tepco est tombée à 203 aujourd'hui. On est revenus début juin. Normalement ça va finir par poser des problèmes à plusieurs banques japonaises (Sumitomo-Mitsui, Bank of Tokyo-Mitsubishi, Mizuho Corporate), et par créer une crise de liquidités pour Tepco, mais pour l'instant je ne vois rien venir.

PG
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 8 Oct 2011 - 12:22

Quand Tepco se livrait au lobbying

un article de l'Asahi Shinbun, qui ne devrait pas passer inaperçu:
http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ2011100813755
(article en anglais)
La cible était le LDP (Liberal Democratic Party), alors parti au pouvoir. Pour contourner la loi, le truc consistait à ce que les cadres de Tepco fassent des "dons personnels" aux caisses du LDP.
C'est ainsi qu'ont été versés - selon l'Asahi - des dizaines de millions de yens, versés par au moins 448 cadres de l'entreprise qui auraient arrosé entre 1995 et 2009 le LDP, alors au pouvoir.
Corruption organisée par la direction de l'entreprise.


Évidemment, il y a moins d'argent quand il s'agit de payer ceux qui risquent aujourd'hui leur vie sur le site de la centrale: ils touchent entre 80 et 100 euros par jour, et une prime de risque royale de 10 €.
Ah zut! j'oubliais! ce n'est pas Tepco, ce sont les sous-traitants qui font les contrats de travail. Voir ici:
http://frontal21.zdf.de/ZDFde/download/0,6753,7024068,00.pdf
(Merci à Alain69 pour ce lien; c'est la transcription - en allemand - du reportage de 2ZF sur les conditions de travail à F-Daiichi)

Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Lun 10 Oct 2011 - 10:26

Corruption, corruption...

Long article détaillant la corruption par les compagnies d'électricité, autrement dit par l'industrie du nucléaire, des politiciens, bureaucrates et élus

http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/fukushima/AJ2011101013891

Enveloppes (de 25000 à 37000 US$), parties fines aux ryotei (A ryōtei (料亭?) is a type of luxurious traditional Japanese restaurant. Traditionally they only accept new customers by referral and feature entertainment by geisha, but in modern times this is not always the case. Ryōtei are typically a place where high-level business or political meetings can take place discreetly. ref: wikipedia), parties de pêche dans des lieux protégés, etc. on ne refusait rien.
Il suffisait de demander. Le nucléaire payait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 20 Oct 2011 - 8:51

Bonjour,

c'est quand même malheureux de devoir passer par la Bourse pour suivre l'évolution d'un désastre nucléaire...

L'action Tepco a gagné 36% (non, ce n'est pas une faute de frappe: 35,81% exactement) aujourd'hui. 215 le matin, 292 à la clôture, et pourquoi? Mystère et boule de gomme. On peut s'attendre à une annonce dans les heures ou jours qui viennent, avec un mouvement pareil; et quelqu'un quelque part est au courant, et est en train de s'assurer une retraite dorée. Au passage, les autorités boursières japonaises n'ont pas l'air émues du fait que leur Bourse soit le théâtre de mouvements aussi bizarres.

Commentaire personnel qui a à voir, en un sens: "culture du consensus" ou pas, je pense que si la classe dirigeante japonaise continue à se comporter comme Don Vito Corleone en plus féroce et avide, elle va finir par s'attirer des ennuis avec sa population. On a longtemps cru que les Chinois ne se révoltaient jamais, en Occident... enfin, jusqu'en 1949. C'est pareil pour les Japonais, c'est des gens comme nous en fait, et ils vont finir par en avoir marre.

PG
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Jeu 20 Oct 2011 - 15:42

Nous étions avec marco ces deux derniers jours au club RP EDF où nous avons eu droit à une petite présentation sur le procédé de traitements des eaux contaminés d'Areva (j'essaye de récupérer la présentation).
Une des principale difficulté avancé par l'intervenant pour la réalisation de cette présentation et la rétention d'information par TEPCO. Alors qu'ils étaient sur le site et travaillaient à la mise en place d'une usine de traitement, les photos et autres informations étaient soumises à une forte censure interne. Toutes les demandes d'informations se voyait renvoyer à Tokyo...

A priori ce serait la culture japonaise de la confidentialité et du secret qui pousserait à ça. Ne connaissant pas de japonais, je ne saurais pas juger cette information. Par contre, que TEPCO et l'état japonais aiment le secret, ça...

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 13:14

Bonjour,

suite à discussion sur le fil informations, un ptit point sur le financement Tepco. On part de là, où j'ai dû laisser le bébé, la remontée des cours après le 20 octobre (désolé du trou dans le suivi, mais j'étais un peu débordé -travaillez plus pour gagner pareil et toutes ces sortes de choses -oui je sais, pas de politique on a dit. Désolé.).

Adoncques le 4 novembre, voyez suprise:

http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203716204577017013401609338.html

Tepco reçoit 1,5 milliards d'euros au titre de la couverture des catastrophes naturelles, de l'Etat apparemment; ensuite et surtout l'Etat dote le Nuclear Damage Liability Facilitation Fund de fonds ad lib (premier versement prévu: 8 milliards d'euros, excusez du peu; versements prévus 44 milliards d'euros au moins, sur deux ans). Ce fond d'Etat prête à très long terme, et à très bas taux, à Tepco. Tepco paye ses compensations avec, et continue à tourner par ailleurs comme une entreprise normale. (et des gens savaient tout ça le 20 octobre, à mon avis -qui a dit "délit d'initié"? Qu'il se dénonce!)

Ne reste à la charge immédiate de Tepco que le nettoyage de Fukushima, et là, surprise n° 2

http://www.youtube.com/watch?v=knlARLO7DG4
http://fukushima-diary.com/2011/11/tepco-reduced-60-of-the-sub-contract-workers-at-fukushima-plants/

Des bruits persistants et concordants comme quoi Tepco se prépare à plus ou moins abandonner la centrale en l'état, en passant vaguement la serpillière de temps à autres.

Avantage de tout ce montage: Tepco reste une compagnie privée possédée par ses actionnaires, son compte de résultats est protégé des effets de Fukushima puisque la charge "indemnité" est compensée par le produit "versement du Fond", seul le bilan comptable inclut un endettement colossal.

Pour mémoire les revenus bruts de Tepco tournent autour de 55 milliards d'euros/an, pour un capital de 4,5 milliards -le résultat net est sans grand intérêt, vu la façon dont la technostructure japonaise marche une bonne partie des profits sont fort probablement siphonnés bien avant d'arriver au compte de résultats...
http://investing.businessweek.com/research/stocks/financials/financials.asp?ticker=9501:JP&dataset=balanceSheet&period=A&currency=native

L'emprunt de 55 milliards sur 4 ans, c'est un emprunt correspondant à 10 fois la capitalisation, et sans doute 8 fois la dette actuelle de Tepco, mais comme c'est à l'égard d'une structure d'Etat fort compréhensive... L'Etat japonais n'a exigé en échange qu'un conseil de contrôle mixte Etat/Tepco, qui devrait imposer un plan de 25 milliards d'économie sur 10 ans (à psalmodier en contre-chant: "les promesses n'engagent que ceux qui y croient"). De toute façon, vu l'interpénétration des bureaucrates des deux côtés, je me demande si on peut vraiment parler de structure "mixte"!

Les versements n'ont pas traîné: 5,5 milliards d'euros versé en 10 jours.
http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20111115p2g00m0dm083000c.html

Et, cerise moisie sur le gâteau sec, j'ai bien l'impression que Tepco peut ne pas intégrer ces versements dans son bilan. En tout cas c'est bien la première fois que je lis dans The Economist, mensuel du capitalisme libéral des plus orthodoxes, un manifeste appelant à la nationalisation d'une entreprise et dénonçant les liens du big business et de l'Etat...

http://www.economist.com/node/21536600

J'ai d'abord cru que je m'étais trompé de page, et que j'étais tombé sur le programme d'un politicien français candidat à la présidentielle dont le nom ressemble à celui d'un théologien réformé du 16e siècle (pas de politique on a dit!).
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/Bibliotheque/luther/033.htm

Et, toujours sans faire de politique, historiquement une petite révolte paysanne de temps à autres, ça a pu aider à faire évoluer la mentalité seigneuriale ici et là. Enfin moi, ce que j'en dis...

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 14:13

Excellents liens !
Merci Pierre
Et quand on pense qu'ils ne veulent pas indemniser les victimes !!!
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 14:43

PS
a) de rien
b) je crois comprendre que si, ils indemniseront (enfin, l'Etat indemnisera), mais en revanche il ne décontamineront pas, vu que ça, ça resterait à leur charge (d'où la déclaration surréaliste sur le césium qui n'est pas à eux, cf. fil info)
c) errata pendant que j'y suis:
- 45 milliards sur 2 ans, pas 55 milliards sur 4 ans
- The Economist est hebdomadaire, et pas mensuel

désolé!

PG
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 20:09

Pierre
Pour mémoire les revenus bruts de Tepco tournent autour de 55 milliards d'euros/an, pour un capital de 4,5 milliards -le résultat net est sans grand intérêt

Je n'ai pas bien saisi, il s'agit bien d'un revenu brut et non du chiffre d'affaires/des recettes?
On peut gagner 10 fois ce qu'on a investi dans cette branche industrielle?
Moi qui pensais qu'un investisseur de centrale mettait au moins 15 ans à rentrer dans ses fonds?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 22:45

Oups et errata 2, merci jsp, mauvaise trad de l'anglais, bien sûr; j'ai traduit "total revenues" par "revenus bruts" alors que c'est bien sûr les "recettes brutes" dont il s'agit. Le "revenu brut" ("gross profit") est d'environ 5 milliards d'euros, ce qui n'est déjà pas mal... Les différents onglets de Bloomberg (lien "investing.businessweek.com") contiennent tous les chiffres utiles.

PG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Relations entre l'Etat et TEPCO   Sam 26 Nov 2011 - 23:20

Et en plus attention, par capital je voulais dire les actions (c'est plutôt 6,5 que 4,5 milliards d'ailleurs, j'ai mal calculé en plus). L'investissement total (capitaux propres, y compris retained earnings, et dettes) est de 130 milliards environ. Voilà, je crois que là ça va. NB je ne suis pas comptable, en fait, j'ai parfois du mal!

P
Revenir en haut Aller en bas
 
Relations entre l'Etat et TEPCO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les relations entre jumeaux , jumelles....
» PRESSE et POLICE, JUSTICE ou POLITIQUE, des relations parfois tendues...
» ENV avec enfants dans lieux publics (parc, aire de jeux, ...
» Un peu d'histoire de l'afrique du Nord.
» relations entre femmes et entre homme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: